"Depuis toujours, je ne me reconnaissais pas sur les photos. Il y avait une différence entre ce que je voyais de moi et ce que j'étais à l'intérieur. Grâce aux Ateliers Re-Belle, je suis enfin ajustée entre qui je suis et ce que je renvoie !! Comme c'est unifiant !!!" Hélène, 38ans.

"Le 30 novembre, le jour où je me suis retrouvée, le jour où je me suis révélée." Marion, 43 ans.

"Je n'étais pas vraiment intéressée par les vêtements. La question de la Beauté et de l'apparence me paraissait bien superficielle. Et il y a eu les Ateliers Re-Belle ! J'ai compris que je me cachais derrière des principes pour éviter que l'on me voit. Ces ateliers ont été tellement réconciliants et libérants. Je peux le dire maintenant, je suis Belle et cela se voit !" Sylvie, 51 ans.

« J’ai passé une journée incroyable hors du temps à me pencher sur ce que je suis. J’en ressors grandie ! » Charlotte, 24 ans.

« Un grand merci pour le temps que vous m’avez consacré et qui me permet de me sentir belle et d’assumer la femme que je suis ! » Amélie, 25 ans.

« Cette méthode est pour moi un booster d'énergie pour développer mon potentiel beauté, c'est une certitude. » Elise, 34 ans.

« Ce qui m'a transformée durablement c'est de comprendre que pour m'habiller il fallait que je reparte de moi, et que je fasse plus attention au pouvoir du vêtement sur moi. » Violaine, 36 ans

"Un grand merci pour cette journée surprenante et si enrichissante.

Un moment presque improbable et indispensable avec soi-même pour ne pas s'oublier et pour se découvrir." Anne, 40 ans.

"J'ai vécu une journée incroyable !

Merci.

Si tu savais comme je suis enthousiaste. Les Ateliers Re-Belle sont absolument fascinants."

Marine, 32 ans.

« J’ai plongé dans le 1er jour du reste de ma vie ! Ma beauté extérieure est au service de ma beauté intérieure. C’est  un vrai  tsunami ! » Juliette, 43 ans.

"Il a fallu  que j'attende mes 41 ans pour enfin comprendre qui je suis ! Je niais mes ressentis sans les considérer. Avec les Ateliers Re-Belle, j'ai compris que les réponses étaient en moi, à portée de main et qu'il fallait simplement que je leur accorde de l'importance. Il n'y a que moi qui peut savoir aussi bien qui je suis ! Merci pour tout." Aurélie, 41 ans